Chroniques Entrées Recettes

C’est le printemps : coup d’envoi de la saison des pique-niques !

20 mars 2016
tartare daurade my little spoon

Le printemps est de retour. Le temps se radoucit, les fleurs et les arbres commencent à renaître… Vous aussi vous commencez à le ressentir ce petit frémissement indescriptible qui vient d’on ne sait où mais qui jaillit sans qu’on ne le maîtrise vraiment ? Oui, c’est ça, c’est la joie provoquée par le premier pique-nique de l’année qui se profile ! Celui-là il fait toujours le même effet. Euphorisant.

Si cette année, vous voulez réussir tous vos pique-niques, je vous livre tous mes petits secrets dans le prochain numéro de Sud Ouest Gourmand, en kiosque dès le 22 mars.

Et pour vous mettre en appétit, voilà une petite recette de saison aux accents girondins, idéale pour ce premier pique-nique de l’année tant attendu !

Tartare de daurade sauvage du Bassin et fleur de sel au caviar d’Aquitaine en feuilles d’artichaut de Macau

Ingrédients pour 4 personnes :

1 daurade sauvage du Bassin d’Arcachon levée en filets
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe de jus de citron
10 brins de ciboulette
4 artichauts de Macau
fleur de sel au caviar d’Aquitaine
poivre du moulin

La veille, coupez la queue des artichauts et ôtez les premières grandes feuilles. Rincez-les. Faites cuire les artichauts à la vapeur ou à la cocotte minute. Le temps de cuisson dépend du matériel utilisé : environ 40 minutes à la vapeur et environ 30 minutes à la cocotte-minute. Laissez-les au frais jusqu’au lendemain.

Le jour J, au tout dernier moment, retirez la chair de la daurade des peaux, assurez-vous de ne pas avoir laissé d’arêtes. Taillez la chair du poisson en petits cubes. Arrosez d’huile d’olive, du jus de citron, rajoutez la ciboulette ciselée, poivrez et saupoudrez de fleur de sel au caviar d’Aquitaine. Réservez au frais dans une boîte hermétique ou un bocal.

Coupez les artichauts en deux dans le sens de la longueur et ôtez délicatement le foin.

Conservez le tartare et les artichauts dans une glacière bien fraîche pour ne pas rompre la chaîne du froid.

Partez en pique-nique tranquillement et une fois sur place, chaque convive détachera les feuilles de son artichaut au fur et à mesure et s’en servira de contenant pour piocher dans le tartare de daurade, feuille par feuille, en raclant au passage la chair d’artichaut avec ses dents. Vous verrez, à coup sûr, le cœur tendre de l’artichaut vous servira à saucer le fond du plat de tartare jusqu’à la dernière goutte d’huile !

Articles recommandés

1 Commentaire

  • Reply omothermix 21 mars 2016 at 22 h 52 min

    Très original ce plat. Je ne connaissais qu’une façon de manger l’artichaut: en vinaigrette. II semble bien parfumé. Je garde sous le coude 😉

  • Laisser un commentaire