Adresses

Resto Bordeaux : Au Nouveau Monde, ou comment réunir viandards et vegans autour d’une bière

6 novembre 2016
au nouveau monde my little spoon

Qui a dit que les restos bio n’étaient que pour les gonzesses ? Oubliez les branches d’eucalyptus délicatement arrangées sur des tables en bois blond. Oubliez les assiettes végétariennes qui vous remplissent la moitié de l’estomac et qui font fuir vos hommes. Oubliez les infusions, les thés glacés et les boissons pour vieilles dames. Au Nouveau Monde, premier pub 100% bio en France, on mange des burgers et des poutines (frites québécoises), on boit de la bière artisanale brassée au sous-sol, mais la démarche est aussi (voire plus) durable que dans les restaurants bio classiques. Pour le Québécois Etienne Charest, patron des lieux, la démarche n’est pas forcément revendiquée, ce n’est pas non plus un acte militant, c’est juste évident. Au Nouveau Monde tous les produits sont bio – y compris les boissons -, locaux dans la mesure du possible, en circuit court, et même l’énergie est verte (photovoltaïque, biomasse, éolien). Etienne prône un changement de l’intérieur, une multiplication des expériences individuelles qui apportera le vrai changement. Après un parcours orienté sociologie entre le Québec et l’Allemagne, Etienne a posé ses valises à Bordeaux et choisi la bière artisanale, breuvage festif et populaire, comme « prétexte sournois » pour mettre en pratique ses valeurs, finalement bien résumées par le slogan de l’établissement « Bois le changement que tu veux voir dans le monde ».

Ouvert en décembre 2015, le broue-pub se veut un lieu de convivialité, où viandards et vegans partagent les mêmes tables et se réunissent autour d’une bière. Depuis un mois on peut même y déjeuner (13€ le plat, 16€ entrée/plat), avec au choix un plat du jour végétarien et un autre avec viande ou poisson. A la carte, on retrouve quatre burgers – dont un végétarien et un végétalien -, un joli clin d’oeil au Québec avec les poutines, des frites maison « dorées à la perfection » dont la version classique met terriblement en appétit avec de la tome de vache fondue et une sauce gravy au boeuf déglacée à la bière.

Au sous-sol, Etienne « micro-brasse » la bière servie au pub. Six variétés se relaient en permanence à la carte. Formé par le pape de la bière québécoise Michel Gauthier, Etienne est bien implanté dans le petit milieu de la bière artisanale bordelais – qui a le vente en poupe – et propose même de former à son tour de futurs brasseurs. Ce jour-là j’ai pu déguster la « Fille du soleil », une blanche au froment brassée avec du houblon français, soyeuse, avec une belle acidité et des arômes de fleur blanche et d’agrumes, la « Summertime », une blonde aux arômes subtiles de gingembre – qui pourrait d’ailleurs s’appeler la « Wintertime » avec ce petit côté réconfortant et chaleureux, la « Be Hoppy », une IPA un peu plus amère, et la « Black is back », parfaitement assortie avec le plat du jour, un bœuf braisé à la bière et ballotine de chou au lard. Pour le moment la bière du Nouveau Monde se consomme uniquement sur place, mais Etienne aimerait bientôt offrir la possibilité à ses clients d’en emporter dans des bouteilles consignées.

Pour ma part, j’attends avec impatience les séances d’accords mets & bières, et je classe cette adresse parmi mes coups de coeur, répondant à la fois aux critères « responsable », « convivial » et « gourmand ».

Au Nouveau Monde, broue-pub bio et québécois
2, rue des Boucheries
33000 Bordeaux
T. 09 81 18 00 54
Ouvert du mardi au samedi.

Articles recommandés

Aucun commentaire

Laisser un commentaire